Auxiliaire de Vie

secretaire medicale

L'auxiliaire de vie est chargé des soins de santé primaires, sociaux, psychologiques, éducatifs et récréatifs des personnes en difficulté dans les activités de la vi L’auxiliaire de vie sociale (AVS) aide les personnes malades, handicapées ou fragilisées, très dépendantes pour accomplir les actes de la vie ordinaire. Elle est présente pour
faciliter le lever, le coucher, la toilette, les soins d’hygiène (à l’exclusion des soins infirmiers). Elle apporte son soutien au moment de l’appareillage des personnes handicapées.
Elle assure la préparation et la prise des repas, les travaux ménagers. Elle prend en charge les démarches administratives, les sorties, les courses, etc.
En général, elle n'intervient que quelques heures par jour, aux moments qui exigent sa présence. Par sa présence régulière, elle apporte soutien et réconfort. Ses modalités d’intervention sont décidées au cas par cas, en fonction du degré de dépendance de la personne aidée.  Télécharger la fiche d'inscription ;  Inscription en ligne 

 


L’
auxiliaire de vie peut devoir travailler très tôt dans la journée (6 h 30) ou très tard (22 h), ainsi que les week-ends et les jours fériés. Elle travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Elle est tenue de respecter les décisions prises par le personnel soignant.


Qualités requises
L’auxiliaire de vie doit faire preuve de qualités humaines, relationnelles et d’une grande résistance psychologique et physique. Il/Elle doit posséder un grand sens de communication, Il/Elle doit posséder une grande rigueur, et faire preuve de patience et d’un contrôle de soi et de ses émotions.
Il/elle doit être à l’écoute de la personne aidée et des aidants, il/elle doit posséder un sens du contact et de l’empathie afin d’établir un lien de confiance avec la personne et son entourage.
L’auxiliaire de vie doit également faire preuve de patience, de respect, de discrétion et de bienveillance. Mais aussi d’observation et de vigilance, afin d’alerter l’équipe médicale en cas d’altération de l’état de santé de la personne aidée.
Il/Elle doit connaître et maîtriser les règles de sécurité, de mobilité et de transport, mais aussi d’hygiène, de déontologie et d’éthique.


Conditions d’admission
Être titulaire d’un BEPC ;
Admission par Concours organisé par le Ministère de la formation Professionnelle ou de l’ISSSC ;
Âge minimum : 18 ans ; âge maximum : 35 ans ;
Justifier de l’obtention du diplôme de base exigé (Baccalauréat) ;
Avoir une bonne santé et être exempt de toute infirmité.


Durée de la formation
12 Mois


Imprimer  

SAINT CHRISTOPHER CLINIC